Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter
Vous êtes ici :  Mairie de Leucate > Agenda > Événement

Autres temps, autres moeurs

A+ A- A

Autres temps, autres moeurs - L'affiche des 50 ans de Port Leucate, reprise de l'affiche d'origine

Autres temps, autres moeurs - L'affiche des 50 ans de Port Leucate, reprise de l'affiche d'origine

Il y a 50 ans, une affiche, avec deux enfants nus, de dos, se tenant par la main, face à la mer, faisait la promotion de Port Leucate, « le pays de la liberté », station nouvellement créée. Son auteur était un jeune publicitaire, dont c’était la première campagne : Jacques Séguéla. Le photographe était l’artiste Francis Giacobetti, aujourd’hui l’un des plus grands photographes français, ayant œuvré pour les plus prestigieux journaux.

A l’époque, cette affiche a fait beaucoup d’effets, mais n’a suscité aucune polémique. Elle a fait le tour du monde, et a été maintes fois saluée, récompensée. Elle a même reçu le Grand Prix de l’Affiche l’année de sa création, alors qu’elle était diffusée dans les rues de Paris et de France.  Elle a plus tard inspiré à Jacques Séguéla sa fameuse campagne de 1988 : « Génération Mitterrand ».

Aujourd’hui, la ville de Leucate, à l’occasion de la célébration du Cinquantenaire de Port Leucate, a naturellement repris ce visuel d’origine, qui appartient de fait à son patrimoine culturel : il ne s’est donc agi nullement d’appeler à la pédopornographie, mais de diffuser une œuvre artistique étroitement liée à l’histoire, à la naissance de la station.


Ci-dessous ce que l’auteur, créateur du logo du Cinquantenaire, en dit :

« J’ai toujours pensé que cette image était mythique, c’est elle qui avait créé l’image de Port Leucate et qu’il ne fallait pas la perdre. A l’époque, cette campagne a été un succès publicitaire fou ! »

Présent, le 18 juin 2018, pour inaugurer une stèle en hommage à la venue du Général à Port Leucate le 24 octobre 1967, Jacques SEGUELA est revenu sur le sens de cette affiche : une ode à l’amour, synonyme pour lui de liberté. Il confie s’être dit à l’époque : « Il faut que j’y mette la vérité toute nue, et mon enfance…. Sur cette plage, j’avais 10-11 ans, et j’ai pris par la main mon premier amour…Un premier amour vous donne de l’âme, de la passion »

Nicolas SARKOZY, également présent le 18 juin, a quant à lui rappelé que les premiers arrivants de Port Leucate étaient naturellement habités par le sentiment de liberté. En référence aux polémiques autour de l’affiche des deux enfants, il a évoqué l’esprit de l’ époque actuelle : « Quelle drôle de période nous vivons !», «Jamais nos enfants n’ont été autant soumis aux images de la pornographie sur le net », avec « en même temps, une espèce de nouvelle moralité régressive » ; « trop de permissivité d’un côté, trop de morale mal placée de l’autre ». « La France ce n’est pas ça, la France c’est la liberté ! », a conclu l’ancien président de la République.

20.06.2018 11:20
Catégorie : Agenda, Culture