Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter

Leucate : une ville en mouvement !

A+ A- A

A Port Leucate, dans le secteur Mallardeau, la réhabilitation des réseaux d’assainissement et d’eau potable précède la réfection du passage en dalle gravillonnée.

A Port Leucate, dans le secteur Mallardeau, la réhabilitation des réseaux d’assainissement et d’eau potable précède la réfection du passage en dalle gravillonnée.

Les entrepreneurs présents à Leucate font un constat unanime : il est rare de voir autant d’entreprises et artisans travailler sur une commune de taille équivalente. En effet, il suffit de rouler ou marcher un peu dans les rues pour le constater : en ce début de printemps, pas moins d’une dizaine d’entreprises de travaux publics et bâtiments sont à l’œuvre dans la ville, sans compter les nombreux artisans et fournisseurs impliqués dans tous les travaux en cours. Il faut y voir le signe d’une ville qui se développe, s’embellit, et fait travailler les entreprises locales au bénéfice du territoire tout entier.

Si Leucate a acquis par delà ses frontières une réputation de ville dynamique, c’est que nul ne peut contester ses transformations raisonnables et constantes. Qu’il s’agisse de travaux liés aux infrastructures, à l’amélioration de la qualité de la vie ou à la préservation de l’environnement, tous les aménagements sont liés, et s’inscrivent dans un projet global. Depuis de nombreuses années, le maire Michel Py mène en effet une politique déterminée en faveur de l’amélioration du cadre de vie, et s’attache à agir de manière cohérente, sur le long terme. Ainsi n’est-il pas question, à Leucate, de refaire une route sans se préoccuper des réseaux souterrains ; de même, la réhabilitation des réseaux secs et humides ne se conçoit-elle pas sans la réfection subséquente des voiries. Viennent alors ensuite les aménagements urbains, esthétiques et nécessaires : mobiliers, arbres, lampadaires…

Dans cette perspective, à l’instant T, des travaux d’infrastructure ont lieu sur toutes les entités de la ville. A Port Leucate, dans le secteur Mallardeau, la réhabilitation des réseaux d’assainissement et d’eau potable précède la réfection du passage en dalle gravillonnée (coût global : 170 000 €, sous l’égide du Grand Narbonne et de la ville). A Leucate Village, les réseaux sont aussi réhabilités en vue de la création d’un giratoire, pour sécuriser les abords de l’école et fluidifier la circulation à cet endroit stratégique. Par ailleurs, en prévision de travaux électriques, des réseaux secs sont dores et déjà installés. A Leucate Plage, avenue de la Falaise (parking des 3 frères), les réseaux humides sont de même réhabilités.

Tous ces travaux d’infrastructure s’accompagnent d’améliorations notables du cadre de vie, sur la ville tout entière : à la Franqui, 8 conteneurs sont enterrés sur le front de mer, en remplacement de 18 conteneurs mobiles ; des places de parking sont retracées et décalées pour élargir la promenade en front de mer, du bar de l’Etang jusqu’à la Poste ; 2 places de parking sont réalisées parking de la Poste pour recharger les véhicules électriques, et une piste cyclable est aménagée depuis la gare jusqu’au lotissement de la Feuilleraie. A Leucate Village, 23 places de parking sont en cours de création, en haut du chemin de la Perrière (parking futur hôtel 4*, coût des travaux intégrés par la ville dans acte de vente préalable).

Aux Villages Naturistes et à Port Leucate, les jonctions manquantes de la piste cyclable reliant Leucate Plage et le Barcarès sont parachevées : au total, 2.5 km de pistes cyclables supplémentaires sont aménagées, pour un coût global de 500 000 €. La préservation de l’environnement est ainsi au cœur de tous les projets : des travaux de sécurisation des zones dangereuses naturelles ont lieu au-dessus de la falaise à Leucate Plage (côté impair), dans le respect de ce magnifique cadre, avec mise en place de ganivelles et lisses en bois.

La station d’épuration de La Franqui sera érigée dès septembre 2017. Attachée à garantir sa qualité de vie et son attractivité, la ville réhabilite ses postes de secours à Port Leucate. Forte de ce dynamisme, la ville fait ainsi émerger de nouveaux paysages, et plante de nouveaux arbres : les palmiers malades sont peu à peu remplacés par des tilleuls (et autres essences d’arbres) tels ceux installés sur la place du village. Des arbres de la liberté sur la place de la République : un beau symbole, pour une ville qui se développe, décidément, en beauté.


05.04.2017 15:16
Catégorie : Travaux, Économie, Cadre de vie, Services municipaux