Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter

Philippe Jaenada, accueilli en avant-première aux Auteurs à la Plage, reçoit le Prix Fémina !

A+ A- A

Philippe Jaenada, lors de sa venue en avant-première aux Auteurs à la Plage, fin août 2017

Philippe Jaenada, lors de sa venue en avant-première aux Auteurs à la Plage, fin août 2017

Après une saison 2017 palpitante au cours de laquelle se sont succédé sur les quais de Port Leucate plusieurs écrivains divers et passionnants, les initiateurs des Auteurs à la Plage – ville de Leucate et Centre Méditerranéen de Littérature – voient leur programmation saluée par une belle récompense : Philippe Jaenada, vient de recevoir le prestigieux Prix Femina pour son roman La Serpe. L’auteur avait présenté l’ouvrage en avant-première à Port Leucate, le 20 août dernier.

Les Auteurs à la Plage est une manifestation courue, de plus en plus prisée qui attire chaque été les auteurs, ou personnalités, dont la plume fait l’actualité : depuis 2009, plusieurs écrivains de renom ont ainsi participé à cet événement littéraire unique – Marie Darrieussecq (Prix Médicis 2013), Bernard Werber, Serge Joncour (Prix Interalliés 2016), Grégoire Delacourt, Alexis Jenni (Prix Goncourt 2011), David Foenkinos (Prix Renaudot 2014), Didier Van Cauwelaert (Prix Goncourt 1994)… - ainsi que de nombreuses figures médiatiques, telles Patrick Poivre d’Arvor, Richard Bohringer, Axel Kahn, Frédéric Beigbeder, Eric Naulleau, Raymond Poulidor, Mishka Assayas, Bernard Menez… ou le regretté dessinateur Cabu.

Organisés en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature, Les Auteurs à la Plage se tiennent en bord de mer, à Port Leucate, et constituent l’un des rares événements littéraires permettant aux auteurs de rencontrer un public singulier, de retour de la plage, venu des quatre coins de France et d’Europe. Pour sa 8ème saison, la manifestation s’est offert un joli palmarès de personnalités au parcours singulier.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les organisateurs – la ville de Leucate et le Centre Méditerranéen de Littérature – ont eu non seulement du goût, mais aussi du nez : Philippe Jaenada, auteur de La Serpe, publiée chez Julliard, présentée en avant-première le 20 août dernier à Port Leucate, qui figurait sur la liste des écrivains présélectionnés par l’Académie Goncourt, vient de recevoir le Prix Femina.

Dans ce dernier et passionnant roman, sombre, empli de compassion, l’écrivain s’est lancé dans de brillantes et surprenantes improvisations, en traçant d’Henri Girard, alias Georges Arnaud, auteur du manuscrit du Salaire de la Peur, un portrait éblouissant. A Port Leucate, Philippe Jaenada avait ainsi échangé, lors de questions directes et conviviales, autour de l’énigme du triple assassinat commis en 1941 au château d’Escoire – la bonne, le père et la tante d’Henri Girard avaient été massacrés à coups de serpe, tandis que le jeune homme dormait dans une autre aile du château. Suspect n°1, Henri Girard avait été jeté en prison malgré ses protestations d’innocence. A l’appui de ce fait divers mystérieux et de ce personnage fascinant, objets de son roman, l’auteur de La Serpe avait entraîné le public de touristes, visiteurs et Leucatois avertis dans un palpitant jeu de Cluedo.

Michel Py, maire de Leucate, se réjouit pour ce prix mérité ; il avait félicité Philippe Jaenada.

09.11.2017 09:48
Catégorie : Agenda, Culture, Tourisme