Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter

Port Leucate

A+ A- A

L'histoire de Port Leucate est récente : elle résulte de l'opération d'aménagement touristique du littoral Languedoc Roussillon qui a débuté au milieu des années 60. Sa situation très particulière, une longue langue de sable entre la mer et l'étang, a permis d'y implanter une des cinq stations nouvelles de la côte. La présence d'un port pouvant abriter plus de 1100 bateaux en fait bien sûr un lieu d'excellence pour la pratique de tous les sports nautiques. Quant à la plage, elle est immense et particulièrement accueillante.


Le tourisme est l'activité essentielle de Port Leucate. Tous les modes d'hébergement y sont possibles hôtels, villages de vacances, locations meublées ou campings. Les quais du port sont très animés le soir et les gastronomies les plus diverses y sont proposées aux amateurs. Port Leucate est aussi le point de départ de superbes circuits permettant de découvrir un arrière-pays très riche : châteaux cathares, art roman du Roussillon, site préhistorique de Tautavel, petit train jaune de Cerdagne, abbaye de Fontfroide, gorges de Galamus, château de Salses, sans oublier la Cité de Carcassonne et les Corbières.


Pendant la préhistoire le site de Port Leucate était déjà habité par l'homme. La station actuelle est l'une des cinq à avoir été entièrement édifiée de A à Z dans le cadre de l'aménagement touristique du littoral Languedoc Roussillon. La Mission Intermisnistérielle chargée de l'exécution de ce plan ambitieux fut créée en 1963 et placée sous la direction de Pierre Racine. Le général de Gaulle était alors Président de la République, ce qui valut à la commune l'honneur de le recevoir en octobre 1967 quand il vint visiter le chantier. Avant que l'opération ne commence rien n'existait sur place, pas même une route d'accès et le lido naturel était le paradis des moustiques. Les travaux furent gigantesques et permirent de créer les bassins du port, l'infrastructure routière, les ouvrages d'art, les réseaux divers et les plantations. Les premiers logements furent livrés au public en juin 1968. On sait que le site actuel de Port Leucate a été habité dès la préhistoire, il y a 5000 ans. Mais depuis, rien... Jusqu'au siècle dernier où des parcelles de vignes que les Leucatois travaillaient péniblement, furent plantées là, comme le raconte si bien Georges Arnaud dans son célèbre roman Les oranges de la mer.


Au-delà de la Corrège, il y avait aussi des pêcheurs du Barcarès, installés au bord de l'étang dans leurs casotes en roseaux. Sans oublier les moustiques qui étaient légion... Il n'y avait aucune route, ce qui explique l'absence totale de mélange entre les deux villages de Leucate, resté toujours profondément occitan, et de Barcarès, traditionnellement catalan.


L'histoire, la langue, les coutumes, la gastronomie ne se sont jamais mélangées expliquant sans doute ainsi comment les Leucatois ont conservé un particularisme encore perceptible aujourd'hui.