Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter

Restauration scolaire

A+ A- A

Cantine scolaire de Leucate

Un espace repas unique pour un service unique
La cantine de Leucate village, situé dans l’ancien accueil péri-scolaire, permet d’intégrer la totalité des élèves de l'école primaire en un seul service. Cette pose permet aux enfants de bénéficier de plus de temps pour le repas. Ils sont donc plus tranquilles et plus sereins pour continuer à penser et à se dépenser. Les agrandissements réalisés par la collectivité en 2010 et en 2012 témoignent en outre de la forte progression du nombre d’enfants scolarisés au village.

Le quotient familial et la cantine

Par souci d’équité et de cohésion sociale, la municipalité a modifié depuis l’année dernière le tarif d’accès à la restauration scolaire en fonction des revenus des familles. Jusque là, le tarif s’appliquait uniformément, sans considération des particularités familiales. Les tarifs, fixés par délibération du Conseil Municipal seront donc adaptés aux revenus et à la composition de la famille. Une grille tarifaire progressive est mise en place en fonction du quotient familial. Le quotient retenu à ce jour est celui de la Caisse Nationale des Allocations Familiales.


Un fruit pour la récré

En 2009, la Commune de Leucate a lancé l’opération « un fruit pour la récré » en faveur de ses écoliers. Elle relaie ainsi l’initiative du Plan nutrition santé prise au niveau national par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche, avec le ministère de l’Education Nationale.
Des fruits frais de saison issus de la production locale et régionale en agriculture raisonnée sont distribués tous les lundis par nos ATSEM pendant la récréation de l’après-midi dans les écoles maternelle, élémentaire de Leucate et l’école Marie CATALA à Port Leucate pour favoriser le développement du goût chez l’enfant. Il est souhaitable de lui faire ainsi acquérir des habitudes alimentaires très saines. L’école est le lieu idéal pour faire passer des messages santé.La commission Européenne contribuera à hauteur de 51% à l’achat des fruits ou légumes.