Pictogramme Flux R.S.S.Pictogramme Newsletter
Logo FacebookPictogramme Twitter

Cap Leucate - Bulletin municipal - Septembre-Octobre 2017 : découvrez les dernières actualités de la commune !

A+ A- A

Cap Leucate - Bulletin municipal - Septembre-Octobre 2017 : découvrez les dernières actualités de la commune !

Cap Leucate - Bulletin municipal - Septembre-Octobre 2017 : découvrez les dernières actualités de la commune !

L'édito du Maire : "Passé, mémoire et avenir"


Chers Leucatois,

La mémoire est l’avenir du passé, disait le poète. A Leucate, nous cultivons notre mémoire, et donnons un sens aux actes de ceux qui nous ont précédés : ainsi en est-il, par exemple, de notre attention à l’égard de leurs noms, que nous gravons sur nos équipements ou nos rues – l’espace Henry de Monfreid à Port Leucate, l’école André Héléna au village, l’avenue Pinet de Gaulade à La Franqui.

Alors que nous nous apprêtons à célébrer, l’année prochaine, le cinquantenaire de la station, nous pensons, naturellement, aux pères fondateurs de Port Leucate. Il y a ceux que nous connaissons tous – les Candilis, Racine, De Gaulle – et il y aussi les pionniers, anonymes, dont certains sont encore là, fidèles Port Leucatois, qui les premiers se sont installés, ont acheté leur maison sur plan, ont fait le pari d’un lieu de vie qui était tout sauf construit, et ont créé, ex nihilo, un restaurant, un cabinet, ou y ont ancré leur bateau…

Le Comité du Cinquantenaire a été mis en place début septembre. Près de 30 Leucatois et Port Leucatois, d’aujourd’hui ou d’hier, de 10 à 85 ans, se sont ainsi unis pour réfléchir à la meilleure façon de célébrer le cinquantenaire de la station : je salue d’ores et déjà leur investissement. Ils proposent tant d’idées, évoquent tant de souvenirs, de liens insoupçonnés, que je suis sûr qu’ils feront de cet événement, l’année prochaine, un grand moment, riche en manifestations.

A propos du projet de station de Port Leucate, le président De Gaulle disait : « Votre projet est grandiose, mais parfaitement réalisable ». J’ai toujours cherché à me montrer fidèle à ce mélange d’idéal et de pragmatisme : il y a 22 ans, notre projet de faire de Leucate, à long terme, une ville autonome, en y développant une économie touristique annuelle et non plus saisonnière, notamment autour du vent et des sports de glisse, paraissait, pour certains, parfaitement irréalisable. Nous savions qu’il était possible, pour peu qu’on ne le lâche pas. Aujourd’hui, la région Occitanie elle-même fait de ce secteur, dont nous fûmes, ici, précurseurs, un de ses chevaux de bataille.

N’oublions donc jamais ce que le passé nous enseigne : Port Leucate d’aujourd’hui, inexistant hier, nous rappelle que la transformation d’une ville ou d’un territoire est d’abord le fait d’une vision, portée ensuite par des hommes et des femmes qui n’hésitent pas, contre vents et marées, à construire peu à peu, pierre après pierre, leur ville de demain, même sur un banc de sable.


Michel PY
Maire de Leucate
Conseiller Régional